ma1
"Toutes les femmes étaient poudrées. C’était l’époque des coiffures monumentales, folie du goût français. Marie-Antoinette adoptait la mode plus qu’elle ne la dirigeait. Le soir, elle ne portait pas les poufs extravagants qu’on lui construisait sur la tête."

Histoire de Marie Antoinette
, Edmond & Jules Goncourt, 1858
ma2
Voila le dernier personnage venu rejoindre le cirque. Bon la robe a été une véritable épreuve de patience, les pièces sont tellement petites que sauf ourlets, tout est quasiment cousu main et à même la poupée, le tout coupé dans un coupon de tissu d'ammeublement.

ma3
Et pour respecter la forme de la robe il y même un crinoline grossièrement modelée au fil de fer. Espérons maintenant qu'elle se plaira dans sa nouvelle famille!