Dans des circonstances encore inconnues mon ancien mp3 a rendu l'âme, de fait l'achat d'un nouveau et frankenstein_1donc la réalisation de sa housse était inéluctable (et surtout une bonne raison à me faire plaisir à bidouiller une nouvelle housse).
Point de poésie ni de choses mielleuses, et j'avoue qu'après la maison j'ai un peu honte de vous montrer ça mais je lui voulais un petit quelque chose d'amusant et surtout en référence au cinéma que j'affectionne. Certes, mon mini Frankenstein n'arrive pas au dernier petit orteil de Boris Karloff dans son rôle le plus célèbre et certainement encore moins dans l'idée de Mary Shelley néanmoins il me tenait à cœur d'essayer.
La housse s'ouvre donc en deux comme un livre et l'intérieur est évidé pour permettre de tâter la touche et de jeter l'œil à l'écran. Il y a également une petit encoche sur le coté pour brancher les écouteurs.
La pochette dans son entier :

frankenstein_2

Bon j'avoue que si j'y mets autant les formes c'est que j'ai planché casiment 3 jours dessus, à la base je frankenstein_3voulais surtout un nosferatu mais la première version c'est avérée trop petite (de 5 milimètres!) la seconde, le graphisme ne collait pas donc je me suis retranchée sur le Frankenstein. La doublure est en polaire afin de lui donner un peu dépaisseur pour que le mp3 ne se raye pas, je ne suis pas fière du tout de la médiocre surpiqure de la partie entourant le mp3 mais au bout de 8 heures je n'ai pas eu le courage de recommencer, elle retera donc ainsi bien que ça me charcute les entrailles!